Au palais du roi H’Mong

Au palais du roi H'Mong - Alain Rebord

Le seigneur qui le fît construire devait être encore jeune pour gravir la volée d’escaliers qui y conduit . Quand à son élégant portique,il n’est que la préface d’une découverte qui mérite un certain effort !

Il ouvre sur une cour carrée, pavée de dalles irrégulières. Cernée par une construction qui tient à la fois du théâtre élisabéthain et de l’architecture locale , elle a tout de même passablement sacrifié au style colonial , si bien que l’ensemble forme un décor propre a exalter l’imagination.

A l’étage , une galerie couvre son pourtour et une barrière en fer forgé se détache sur des parois de bois qui forment une suite de panneaux couleur terre de sienne qui ressemblent à une extraordinaire exposition de palimpsestes! Elle donne accès à des chambres carrées aux plafonds bas .

Elles ont sans doutes abrités des générations d’opiomanes qui ne prenaient pas la peine d’en sortir pour assister à l’exécution des traîtres qui avaient bravés l’autorité des seigneurs de la guerre.

Beaucoup plus tard un certain oncle Hô viendra mettre un peu d’ordre dans ce décadent foutoir ! Il est vrai que depuis , ce détail historique passe très bien dans les dépliants touristiques !

Il faudra que j’en fasse quelque chose ça c’est sûr .

Dong Van . Nord Vietnam
A.R.